Les fontaines

Retour à la liste

Description

L’eau à Cogolin n’a jamais été trop problématique contrairement à d’autres villages provençaux.

L’eau à Cogolin n’a jamais été trop problématique contrairement à d’autres villages provençaux.
La vieille ville installée sur une colline volcanique, est entourée par les contreforts des Maures. L’eau qui coule, en abondance dans ce massif boisé, ruisselle de ces montagnes en alimentant nos retenues souterraines. L’adduction d’eau telle que nous la connaissons aujourd’hui n’existait pas en ville, jusqu’au début du 19ème siècle.
En 1821, on découvre une source qui coule tout l’été et alimente une fontaine publique en périphérie du village. La première fontaine fut construite en 1857, au coeur du vieux village.
En 1867, on construit un abreuvoir public : la “Font Vieille”. En 1913 et 1914, deux fontaines sont érigées, avenue de la gare (actuelle avenue G. Clemenceau). Puis, deux bassins circulaires sont édifiés : l’un au centre de la place de la Mairie, entouré d’une grille pour éviter les accidents, l’autre place Victor Hugo, à l’existence éphémère. A la fin du XIXème siècle, afin d’augmenter le nombre de fontaines dans les rues, un système de bassin enterré, alimenté par une station de pompage fut construit. L’eau parvenait aux fontaines par des canalisations et des bassins intermédiaires selon les lois de la gravitation…

Les fontaines visibles aujourd’hui : la fontaine de la mairie, fontaine de la demeure Sellier (à 3 becs), fontaine place de l’Abbé Toti (appelée la fontaine champignon) et fontaine place Victor Hugo.
Les fontaines qui n’existent plus : fontaine vieille (abreuvoir), square Jean Moulin, rue Marceau, rue de la Résistance, rue Carnot et abreuvoir (devant l’Office de Tourisme).

Catégories

  • Patrimoine historique
  • Fontaine

Langues parlées

  • Français

Tarifs

Accès libre.

Localisation

83310 Cogolin

  • Centre ville
  • En ville
Réservez vos activités

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×